BFMTV

Fin du délit de solidarité : "Cette décision nous indique une voie juste"

Ce vendredi, le Conseil Constitutionnel a affirmé qu'une aide désintéressée au "séjour irrégulier" d'un étranger ne saurait être passible de poursuites, au nom du "principe de fraternité". De nombreuses personnes ont pourtant été condamnées pour avoir aidé des migrants. C'est le cas notamment de Cédric Herrou, agriculteur devenu le symbole de l'aide aux migrants à la frontière franco-italienne. Pour ses avocats cette décision est une victoire.

Sur le même sujet