BFMTV

En banlieue parisienne, le grand débat national peine à mobiliser

Les quartiers populaires sont à peine mentionnés dans la lettre aux Français d'Emmanuel Macron. Certaines villes s'organisent pour recueillir les doléances en espérant être enfin entendues mais les habitants sont souvent lassés de se sentir mis à l'écart par le gouvernement. Quant aux maires, ils gardent un goût amer après l'abandon du "plan Borloo" : en quelque sorte leur grand débat de l'époque, rejeté.