BFMTV

De plus en plus nombreux, les goélands (et leurs cris) agacent les Parisiens

Loin des embruns des côtes françaises, les goélands ont imposé leur présence à Paris depuis une trentaine d'années, nichant sur les toits, au grand dam de certains riverains qui se disent agacés par leurs cris. Ils sont particulièrement bruyants de mars à août, lors de la période de nidification.