BFMTV

Courses, coiffeur… Ces Français se préparent à un possible reconfinement

Craignant un reconfinement national, certains Français prennent les devants, pour éviter ce genre de scène et par peur d’un manque de stock, beaucoup se sont rendus dans les grandes surfaces. Dans les magasins Leclerc, la vente de pâtes a par exemple augmenté de 30 % depuis une semaine. Michel-Edouard Leclerc a souhaité rassurer sur Twitter en affirmant qu’aucune pénurie alimentaire n’était à craindre. Dans les salons de coiffure, les clients affluent aussi. Mais certains sont encore plus prévoyants et ont déjà décidé d’acheter leurs jouets de Noël. Emmanuel Macron doit s’exprimer ce mercredi pour peut-être annoncer un reconfinement national d’un mois.