BFMTV

Coupés du monde depuis 120 jours, les habitants de Saint-Georges-de-l’Oyapock en Guyane sont toujours confinés

221 nouveaux cas détectés ce 13 juillet et 6170 cas au total en Guyane. Le coronavirus poursuit sa route mortelle. A l’Est, Saint-Georges-de-l’Oyapock et Camopi étouffent après quatre mois de confinement. Les habitants qui vivent en même temps sur les deux rives du fleuve Oyapock, qui sépare le Brésil et la Guyane, n’ont plus le droit de traverser. Avec des conséquences économiques directes pour une très grande partie de la population qui vit de la pêche ou de petits boulots.