BFMTV

Coronavirus: deux autres médecins sont morts dans l'Est de la France

L'hôpital Bichat à Paris (Photo d'illustration)

L'hôpital Bichat à Paris (Photo d'illustration) - AFP

Deux nouveaux médecins sont morts du coronavirus ce week-end dans l'Est de la France. Au total, cinq professionnels de santé ont succombé au virus depuis le début de l'épidémie en France.

Le milieu médical est à nouveau endeuillé ce lundi. Deux médecins du Haut-Rhin et de Haute-Saône sont morts des suites du coronavirus, a-t-on appris ce lundi auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est et du maire de la commune où l'un d'eux exerçait, portant à cinq le nombre de médecins morts du virus en France.

Généraliste de 70 ans, Mahen Ramloll, est mort dimanche à l'hôpital de Colmar, selon l'ARS et une source médicale. Olivier-Jacques Schneller, 68 ans, est quant lui mort ce week-end à l'hôpital de Trévenans (Territoire-de-Belfort), a indiqué le maire de Couthenans, où il avait son cabinet.

En fin de semaine dernière est mort le Dr. Jean-Jacques Razafindranazy, urgentiste de Compiègne dans l'Oise. Puis Jean-Marie Boegle, un gynécologue de Mulhouse, est mort ce dimanche à Dijon. Sylvain Welling, généraliste, est lui décédé à l'hôpital de Saint-Avold, en Moselle.

Jeanne Bulant avec AFP