BFMTV

Bataclan: "Il s'agit de respecter une souffrance", estime l'avocate de familles de victimes du 13 novembre

Sur BFMTV, Samia Maktouf, l'avocate de plusieurs familles de victimes du 13 novembre, estime "qu'il s'agit de respecter une souffrance", en réaction à la programmation du chanteur Médine au Bataclan. La venue en octobre prochain du rappeur dans la salle où 90 personnes ont perdu la vie le 13 novembre 2015, suscite la polémique. Une association de victimes réclame l'interdiction des concerts du rappeur, autoproclamé "islamo-caillera".