BFMTV

Barack Obama veut des tables à langer dans les toilettes pour hommes

Des toilettes publiques à Hong Kong (photo d'illustration)

Des toilettes publiques à Hong Kong (photo d'illustration) - Philippe Lopez - AFP

Les pères américains vont pouvoir changer leurs bébés dans les toilettes publiques pour hommes. Barack Obama a décidé que les tables à langer ne serait plus réservées qu'aux femmes.

C'est un petit pas pour bébé mais une grande avancée pour l'égalité des sexes. Et pour les papas. Des tables à langer vont voir le jour dans les toilettes publiques pour hommes aux États-Unis. Barack Obama a signé le 7 octobre dernier le "Babies Act", pour "bathrooms accessible in every situation" -soit "toilettes accessibles en toute situation".

Ce projet, proposé en avril dernier par un parlementaire démocrate, a été voté à l'unanimité cet été.

"Le gouvernement doit davantage s'assurer que les bâtiments publics sont ouverts aux familles. Aucun père ou mère ne devrait plus jamais avoir à s'inquiéter pour trouver un endroit sûr et hygiénique pour changer son enfant", commentait alors David Cicilline, le rapporteur du texte. 

"Il n'y a JAMAIS de tables à langer"

Un sujet qui avait largement suscité l'intérêt de l'autre côté de l'Atlantique, plusieurs personnalités s'en étaient emparé. Comme l'acteur Ashton Kutcher, qui avait posté en 2015 un message sur sa page Facebook invitant à prendre davantage en considération les pères. Le jeune papa avait même lancé une pétition et recueilli plus de 100.000 signatures.

"Il n'y a JAMAIS de tables à langer dans les toilettes publiques pour hommes. Les premières que je trouve qui en ont une auront droit à une mention gratuite sur ma page! #SoyezLeChangement"

En France, une initiative similaire a timidement vu le jour. Aux aéroports parisiens d'Orly et Roissy, des espaces de change neutres ont été installés, ouverts aux mères comme aux pères pour changer leur enfant.

Céline Hussonnois-Alaya