BFMTV

Au Japon, un Français en grève de la faim depuis 12 jours pour retrouver ses enfants

Vincent Fichot n'a pas vu ses enfants depuis trois ans, enlevés par leur mère japonaise. Au Japon, la garde partagée n'existe pas, l'enlèvement parentale est donc une pratique courante et légale dans le pays. Vincent Fichot espère profiter de la venue d'Emmanuel Macron au Japon pour les JO afin de mettre en lumière son combat. Au Japon, 150.000 mineurs seraient enlevés par l'un de leurs parents chaque année.

Sur le même sujet