BFMTV

Après la mort de Cédric Chouviat lors d'une interpellation à Paris, sa famille et leur avocat dénoncent une bavure policière

La famille d'un livreur en scooter, mort dimanche dernier, dénonce une bavure policière. Il faisait l'objet d'un contrôle, car il utilisait son téléphone. Mais la situation a dégénéré et le livreur de 42 ans est mort d'une crise cardiaque lors de son interpellation. L'IGPN a ouvert une enquête, l'autopsie évoque une asphyxie "avec fracture du larynx" à l'origine de son malaise cardiaque.