BFMTV

Éclipse solaire: où et quand pourra-t-on profiter du phénomène en France?

Seuls les habitants du Nord de la France vont pouvoir observer le phénomène, qui s'annonce peu spectaculaire dans nos contrées.

Le rendez-vous s'annonce immanquable pour les amateurs d'astronomie. Ce jeudi, une éclipse solaire parcourra le ciel de l'hémisphère nord, sur une bande d'environ 500 km courant du Canada à la Sibérie, en passant par l'Europe, où elle ne sera que partielle.

Favoriser le Nord

De manière générale, cette éclipse sera réservée aux habitants des latitudes les plus élevées, qui se trouvent pile dans l'axe: Nord-Ouest du Canada, extrême-Nord de la Russie, Nord-Ouest du Groenland et pôle Nord. Toutefois, en France, certains chanceux auront l'occasion d'apercevoir l'occultation solaire.

Comme le précise La Voix du Nord, les habitants du Nord du pays pourront assister à une éclipse partielle puisqu'en France, seul 7 à 28% du Soleil sera caché par la Lune. Ainsi, le média local assure que l'éclipse sera particulièrement visible depuis deux villes, à savoir Lille et Dunkerque. Selon l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, ces deux métropoles bénéficieront d'une éclipse à respectivement 15,9 et 17,2%.

En ce qui concerne les horaires, l'éclipse sera surtout visible entre 11 heures et 13 heures, avec un pic attendu vers 12h10.

Dans les autres régions françaises, le phénomène s'annonce peu spectaculaire. "À l’œil nu, il n’y aura aucune sensation de baisse de luminosité. La meilleure manière d’observer l’éclipse depuis la France est à travers un instrument spécialement conçu pour observer le Soleil ou par projection", souligne auprès de Numerama Florent Deleflie, astronome à l’observatoire de Paris.

À titre de comparaison, à Perpignan dans les Pyrénées-Atlantiques, seuls 3,4% du soleil sera obscurci. Ce chiffre avoisinera les "13,2%% à Paris, 5,5% à Toulouse et seulement 2,8% à Marseille", avance Le Dauphiné Libéré.

Le tableau ci-dessous récapitule les horaires pour les principales villes françaises. Si votre commune n'y figure pas, vous pouvez consulter le site de l'Observatoire de Paris pour connaître les créneaux détaillés chez vous.

Protéger ses yeux

Si l'événement ne s'annonce pas foncièrement spectaculaire, il convient malgré tout de prendre quelques précautions si l'on veut l'observer en toute sécurité. À l'inverse de Donald Trump qui avait regardé une éclipse sans équipement, il convient de se protéger avec des lunettes vendues dans les magasins d'astronomie (attention aux lunettes d'éclipse usagées), ou utiliser les moyens d'observation des astronomes amateurs.

Il est cependant impératif de ne pas regarder l'astre directement, même avec des lunettes de soleil ou à travers un nuage. "Les brûlures rétiniennes peuvent être irréversibles", rappelle Florent Delefie, de l'Observatoire de Paris. On peut aussi la contempler indirectement, en projection sur le sol, à l'aide d'un morceau de carton troué, ou d'une écumoire.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV