BFMTV

Un médicament pour soigner la maladie de Parkinson

Environ 5 millions de personnes sont atteintes de Parkinson dans le monde

Environ 5 millions de personnes sont atteintes de Parkinson dans le monde - -

Des scientifiques auraient trouvé un traitement capable de ralentir la maladie de Parkinson, voire de la stopper.

Des experts du monde entier travaillant à l'Institut de neurosciences de Sheffield (SITraN), au Royaume-Uni, ont mené des recherches sur plus de 2.000 composants et ont fait une belle découverte. L’acide ursodésoxycholique ou UDCA s'est révélé efficace pour contrer la maladie de Parkinson, rapporte le site ScienceDaily. Il servait, à l'origine, à traiter certaines maladies du foie, dont la cirrhose.

Un médicament déjà commercialisé

L'objectif était de déterminer quels éléments permettraient de rétablir le fonctionnement normal de la mitochondrie des personnes atteintes de Parkinson. La mitochondrie offre aux cellules les éléments nécessaires pour se nourrir et se développer. Parkinson bloque ce processus et provoque la perte des neurones dans le système nerveux et la mort progressive du cerveau, d'où des troubles moteurs importants.

Ce médicament offre un avantage conséquent car il est déjà commercialisé. Les chercheurs n'ont plus qu'à entamer des essais cliniques afin de déterminer le dosage optimal pour atteindre la partie du cerveau où la maladie se développe.

Les scientifiques semblent optimistes avec cette nouvelle découverte. "C'est un moment très excitant pour la recherche contre Parkinson. Pour la première fois, nous commençons à identifier un médicament qui pourra ralentir, voire arrêter la progression de cette maladie chez les patients atteints. Nous ne luttons plus seulement contre les symptômes", se réjouit le Dr Kieran Breen, directeur de la Recherche et de l'innovation de Parkinson au Royaume-Uni, sur le site scientifique.