BFMTV

Pesticides: Nicolas Hulot considère que "5 à 10 mètres, ça paraît un peu dérisoire"

L'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a réagi ce samedi sur la décision du gouvernement de laisser 5 à 10 mètres entre les champs traités aux pesticides et les habitations. "Ça parait un peu dérisoire", a-t-il estimé, affirmant tout de même qu"'il y a au moins une démarche".

Sur le même sujet