BFMTV

Née d'un don de sperme, Camille a voulu retrouver son géniteur

Née d'un don de gamètes, Camille a décidé à 28 ans de rechercher son géniteur, simplement pour "coller la centième pièce du puzzle et avoir toute (son) histoire." Elle a réussi, grâce à un test ADN, à le retrouver. Le projet de loi bioéthique, qui est de retour à l'Assemblée nationale dès ce lundi, pourrait faciliter à l'avenir ce genre de démarches. Il prévoit notamment la levée de l'anonymat des donneurs de sperme pour permettre aux enfants de demander l'accès à ces informations à leur majorité. Ils pourraient ainsi connaître le prénom, le nom, la taille, la couleur des yeux, du donneur. En France, entre 70.000 et 100.000 enfants sont nés d'un don de gamètes.