BFMTV

Nantes: de la poussière d'amiante entraîne le déménagement de 280 fonctionnaires

Vue aérienne de la ville de Nantes

Vue aérienne de la ville de Nantes - LOIC VENANCE / AFP

Craignant pour leur santé, des agents de la fonction publique ont demandé à quitter leur lieu de travail après que des résidus de poussières d'amiante aient été découverts dans leur immeuble.

Suite à la découverte de poussière d'amiante sur les clapets de désenfumage de la Tour Bretagne (Nantes) 280 fonctionnaires ont été contraints de déménager, craignant pour leur santé. Il s'agit de 190 agents des Finances Publiques et de 90 agents de la Direction du Travail qui doivent être relogés d'ici la fin du mois de juillet, selon les informations de France Bleu Loire Océan.

Un building de 144 mètres de haut

L'administration n'est pas en mesure de garantir la sécurité absolue de ses agents en cas d'incendie. La tour de 144 mètres de hauteur abritent quelque 800 personnes. En plus de la Direction du travail et des Finances Publiques, il y a Nantes Métropole, le Crédit Lyonnais, un cabinet de notaires, le Centre de Communication de l'Ouest, l'Ecole Supérieure des Professions Immobilières et au dernier étage de la Tour : un bar. Le syndicat de co-propriété de la Tour Bretagne prévoit de dépoussiérer toutes les zones autour des clapets, du 3ème au 32ème toujours selon les mêmes sources.

C.Br