BFMTV

Le professeur Jean-Michel Molina estime qu'on a "crié victoire trop tôt" au moment du déconfinement

Le professeur Jean-Michel Molina estime ce mardi soir sur BFMTV qu'on a "crié victoire trop tôt" au moment du déconfinement.  "Je ne crois pas qu'on puisse parler de seconde vague : c'est la même vague qu'en mars, qui a été ralentie au moment du confinement" , explique-t-il.

Sur le même sujet