BFMTV

Le Nobel de médecine décerné au Japonais Yoshinori Ohsumi

-

- - Stina Stjernkvist - AFP

La saison des Nobel a démarré avec le prix de médecine. C'est le Japonais Yoshinori Ohsumi qui a été gratifié pour son travail sur l'autophagie des cellules.

Le Prix Nobel de médecine a été attribué au Japonais Yoshinori Ohsumi pour ses recherches sur l'autophagie, qui désigne la dégradation d'une partie du cytoplasme de la cellule par ses propres lysosomes. 

Le prix de médecine est lundi le premier des Nobel décernés en 2016, pour faire oublier une polémique qui a touché le jury de Stockholm, avant deux autres prix scientifiques, la paix, l'économie et enfin la littérature.

La réputation de l'Institut Karolinska, qui remet cette prestigieuse récompense, a été ternie par le scandale des opérations du chirurgien italien Paolo Macchiarini, qui en 2011 avait réalisé des greffes d'une trachée artificielle reconstruite à partir de cellules souches du patient. Deux des patients sont morts et un autre en est sorti très affaibli.

De la levure de boulanger

M. Ohsumi, 71 ans, a fait l'essentiel de sa carrière de biologiste à l'Université de Tokyo, où ses expériences ont donné des clés essentielles à la compréhension du renouvellement des cellules, du vieillissement et de la réponse du corps à la faim et aux infections.

"Les difficultés à étudier le phénomène faisaient qu'on en savait peu jusqu'à ce que, dans une série d'expériences brillantes au début des années 1990, Yoshinori Ohsumi utilise de la levure de boulanger pour identifier les gènes essentiels à l'autophagie", a expliqué l'Assemblée Nobel de l'Institut Karolinska, qui décerne le prix.

la rédaction avec AFP