BFMTV

Florence Thune, séropositive et directrice générale de Sidaction, réclame son "droit à l’oubli"

"J’avais eu un refus de soin déguisé parce qu’évidemment on ne vous dit jamais vraiment vous êtes séropositive et on ne veut pas vraiment vous soigner". Florence Thune, séropositive et directrice générale de Sidaction, évoque le droit à l’oubli pour les personnes vivant avec le VIH sous traitement. Un droit qui a connu quelques avancées surtout depuis un pétition datant de 2017.