BFMTV

À Rouen, les habitants se demandent quelles conséquences sur leur santé aura l'inhalation des produits chimiques

La préfecture de Seine-Maritime a annoncé mardi soir sur son site internet que 5.253 tonnes de produits chimiques avaient été détruits dans l'incendie de l'usine Lubrizol, dont plus de 60% d'"additifs multi-usages". À Rouen, les habitants se demandent quelles conséquences sur leur santé aura l'inhalation des produits chimiques.