BFMTV

Attaques à Paris: "Nous ne pouvons pas dissocier le sort des musulmans à celui des autres Français", Kamel Kabtane

Samedi matin, la police a identifié le corps d'un des terroristes présumés du Bataclan. Il s'agissait d'Omar Ismaïl Mostefaï, déjà connu par la police pour des délits de droit commun. Originaire de Courcouronnes (Essonne), il était fiché par la DCRI depuis 2010 pour radicalisation. Selon l'Echo Républicain, il aurait été endoctriné par un islamiste radical venu de Belgique, à la mosquée de Lucé, en Eure-et-Loir, près de Chartres. Pour Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon, les mosquées ne sont pas des lieux où se pratiquent la radicalisaton et la violence. Face à cette série d'attaques, qui a fait au moins 129 morts et 352 blessés, il estime que "Nous ne pouvons pas dissocier le sort des musulmans à celui des autres Français". C'est à ce titre qu'aujourd'hui, nous avons organisé un rassemblement de recueillement, afin de "prier pour la France et les Français", a-t-il ajouté. - Week-end Direct, Édition spéciale du dimanche 15 novembre 2015 autour des attaques à Paris, sur BFMTV.