BFMTV

Flambée des prix à la pompe: les dépenses en carburant représentent "10%" des revenus des ménages les plus pauvres, contre "3% pour les plus aisés", d'après Raphaël Trotignon, économiste du Pôle Energie-Climat chez Rexecode

Jamais l'essence et le diesel n'ont été aussi chers en France. 1,5354€/L pour le gazole et 1,6073€/L pour le sans plomb 95, c'est la première fois que le sans plomb dépasse la barre des 1,60€ en France. Invité sur BFMTV, Raphaël Trotignon, économiste du Pôle Energie-Climat chez Rexecode, explique que les dépenses en carburant pèsent différemment sur les budgets des ménages, selon leur niveau de revenus.

Sur le même sujet