BFMTV

Mariage homo: de la poudre de munitions dans une lettre à Bartolone

-

- - -

Le président de l'Assemblée nationale a reçu, ce lundi, une lettre de menace accompagnée de poudre de munitions, alors que le projet de loi sur le mariage pour tous doit être voté par les députés, mardi.

A quelques heures du vote du projet de loi sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale, le président de l'hémicycle, Claude Bartolone, a reçu, ce lundi matin, une lettre de menaces le mettant "en demeure de surseoir au vote définitif de la loi sur le mariage pour tous" et contenant de la poudre de munitions, a indiqué son entourage.

"Vous avez voulu la guerre, vous l'avez"

"Le mariage pour tous équivaut à la suppression totale du mariage. Au cas où vous passeriez outre cet ultimatum, votre famille politique aura à en souffrir physiquement" poursuit la missive, avant un long réquisitoire contre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

La lettre, d'une page, signée d'une "Interaction des forces de l'ordre" (IFO, le groupe qui avait envoyé des lettres au juge Gentil ainsi qu'à plusieurs journalistes) se termine par les mots: "Nos méthodes sont plus radicales et expéditives que les manifs, vous avez voulu la guerre, vous l'avez".

Sachet de poudre

Selon nos informations, la lettre a été reçue au service courrier de l'Assemblée nationale et était adressée à Claude Bartolone. Elle contenait un sachet de poudre sur lequel était inscrit "explosif sans allumeur". Immédiatement dépêchés sur place, des experts du laboratoire de la préfecture de police ont confirmé qu'elle contenait bien de la poudre de balle, selon l'entourage de Claude Bartolone.

La Sous-direction anti-terroriste (SDAT) et la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP) ont été saisies de l'enquête. Le courrier fera l'objet d'une expertise dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte fin mars suite aux précédents envois de lettres de menaces.

A.S. avec Cécile Ollivier et AFP