BFMTV

Massacre du 17 octobre 1961: "Un premier pas a été fait" par la France, "mais ce n'est pas suffisant"

Le 17 octobre 1961, en pleine guerre d'Algérie, des Algériens manifestent à Paris pour demander l'indépendance de leur pays et l’arrêt du couvre-feu qui les vise. La répression est sanglante. 60 ans plus tard, la France reconnaît "les crimes commis". "C'est un premier pas" pour le politologue Naoufel Brahimi El Mili mais qui "n'est pas encore suffisant."

Sur le même sujet