BFMTV

Loi "sécurité globale": l'article 24 censuré par le Conseil constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a censuré jeudi plusieurs articles de la loi "Sécurité globale", dont le très controversé article 24, qui prévoyait de protéger l'identité des policiers sur les réseaux sociaux. Devenu entre temps l'article 52, il punissait de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende "la provocation dans le but manifeste qu'il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique" à l'identification d'un policier, d'un gendarme ou d'un militaire quand il est en opération.