BFMTV

À Marpent dans le Nord, le maire a décidé de tirer au sort le candidat qui recevra son parrainage

La course aux parrainages est lancée. Les candidats à la présidentielle ont jusqu'au 4 mars pour recueillir 500 signatures. Ils font donc le tour des petites communes de France pour convaincre les maires. Et même si un parrainage ne veut pas dire soutien, certains maires hésitent à afficher leur choix. Celui de Marpent, commune de 2700 habitants près de Maubeuge, a donc décidé de procéder par tirage au sort.