BFMTV

Municipales à Marseille: pourquoi Samia Ghali a un rôle décisif dans le choix du maire

Rien n'est encore joué dans la seconde ville française. Les Marseillais vont devoir attendre samedi, le troisième tour des élections municipales, avant de connaître leur nouveau maire. Car si la candidate du Printemps marseillais Michèle Rubirola est largement arrivée en tête en nombre de voix (avec 38%) devant la candidate LR Martine Vassal (30%) dimanche, ni la droite ni la gauche n'ont obtenu la majorité absolue de 51 conseillers municipaux nécessaires pour remporter la mairie. A Marseille, où l'on vote par secteur, la gauche a remporté quatre secteurs sur huit, la droite trois.  Les 101 conseillers vont désormais devoir choisir leur futur maire, et tisser des alliances en vue de revendiquer une majorité absolue au conseil municipal. 

Sur le même sujet