BFMTV

Delanoë : « Je suis un libéral philosophique et politique »

BFMTV
Bertrand Delanoë, maire de Paris et candidat au poste de premier secrétaire du PS, a évoqué ses ambitions.

Candidat à la succession de François Hollande, le maire de Paris Bertrand Delanoë a précisé ses projets sur RMC jeudi 19 juin : « Je veux, dans cette préparation du congrès, être actif, dynamique pour les idées. Je pense qu'au moment où nous sommes, le PS a besoin de se remettre en cause, d'être créatif et exigeant avec lui-même ».

« Xavier Bertrand dit que je ne manque pas d'air mais ses idées mises en œuvre actuellement ne sont pas géniales. Il a massacré un très beau moment de démocratie sociale, où la CGT, la CFDT et le Medef se sont mis d'accord pour faire évoluer les conditions de travail et c'est le ministre du Travail qui va casser ce beau moment de démocratie sociale ».

« Pour revenir au PS, nous devons reconnaître que dans un certain nombre de domaines nous n'avons pas été performants. Le monde a changé, la compétition est difficile, et pour faire du progrès social, faire avancer l'égalité en France et en Europe, il faut maintenant accepter de penser dans la compétition et de créer des richesses pour pouvoir les distribuer ».

« Quant à l'affaire du libéralisme, je vous le dis franchement : je suis un libéral philosophique et politique. Nous sommes des soldats de la liberté et c'est toujours la gauche qui accroit les droits, qui permet l'extension des libertés. Dans mon livre, il y a une démonstration du fait que le libéralisme économique, c'est le capitalisme. Si je dis que je suis socialiste, c'est que je veux créer un rapport de force dans l'économie de marché au service de la justice sociale. Je ne vais pas laisser tomber cette philosophie de l'extension des droits du citoyen, de sa capacité à s'émanciper, à avoir une espérance dans une vie collective. Ca s'appelle tout simplement défendre la liberté des droits et de l'adapter à chaque période de l'histoire des hommes ».

La rédaction-Bourdin & Co