BFMTV

Covid-19: Olivier Véran confirme la baisse et se dit ouvert à un déconfinement "territoire par territoire"

Verrait-on le bout du tunnel ? « Ni optimiste, ni pessimiste », Olivier Véran s’est dit « rigoureux » dans une interview donnée au Télégramme. Et le ministre de la Santé de se réjouir : « Depuis cinq jours, nous amorçons une décroissance de l’épidémie. Il y a moins de nouveaux cas au quotidien : on était monté à 40.000, on est aujourd’hui aux alentours de 33.000 cas chaque jour en moyenne. » Assez pour parler déconfinement qui, pour Olivier Véran, devrait être territorialisé. « Je suis ouvert à l’idée d’une approche territoire par territoire dans la levée des mesures de freinage, comme j’y étais favorable lors de leur mise en place, a expliqué Olivier Véran au quotidien. Lorsqu’on envisage de lever un certain nombre de contraintes, il faut regarder la situation épidémique dans chaque territoire, la situation hospitalière et, de façon générale, le niveau de saturation des hôpitaux en France. » Un « certain nombre d’allègements des mesures » pourrait survenir à partir de la mi-mai, après « la réouverture des écoles en présentiel » (le 26 avril) et « la réouverture des collèges et lycées en présentiel » (le 3 mai), a précisé le ministre de la Santé sans plus de précision, mais en confirmant la réouverture des établissements scolaires.