BFMTV

CAFE POLITIQUE - "Récession", mot compte triple

"Récession", le mot du jour avec lequel le gouvernement va devoir composer

"Récession", le mot du jour avec lequel le gouvernement va devoir composer - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'information politique. Aujourd'hui, la France en récession, Bercy dans la tourmente, Frigide Barjot fait faux-bond au Maroc et Claude Goasguen avait autorisé la fête du PSG.

Et le mot du jour est... récession.

Récession: nom féminin (anglais recession, du latin recessio). Ralentissement ou fléchissement de l'activité économique. Mouvement de fuite des galaxies les unes par rapport aux autres, avec une vitesse proportionnelle à leur distance.(Source: Larousse)

C'est aussi le mot du jour avec lequel vont devoir jongler les politiques mercredi après que l'Insee a officiellement reconnu que la France était entrée en récession. Bercy a ainsi réagi aussitôt en annonçant maintenir sa prévision de croissance à 0,1% pour l'année 2013. Prêts pour une danse des mots? Les internautes s'en donnent déjà à coeur joie sur Twitter avec le hashtag #recessionmovie. On attend vos suggestions.

Bercy, "préoccupation principale du remaniement"

Ségolène Royal souhaite la "restructuration" du ministère de l'Economie et des Finances, Laurent Fabius estime, lui, que "Bercy a besoin d'un patron"... Il y a le feu dans le ministère de Pierre Moscovici. Au point que Bercy serait devenue la "préoccupation principale du remaniement" selon Les Echos.

En attendant, les piques fusent entre partisans de Pierre Moscovici et ceux d'Arnaud Montebourg. "Arnaud Montebourg a son utilité au gouvernement mais pas à Bercy où il est en court-circuit permanent avec le monde économique", estime ainsi un proche du ministre de l'Economie. Ambiance.

Cahuzac compare la taille de son mensonge à celui de Hollande

Jérôme Cahuzac semble nourrir quelques ressentiments envers François Hollande, qui l'a rapidement lâché lors de l'éclatement de l'affaire de son compte en Suisse. Et selon l'ancien ministre du Budget, le plus gros menteur ne serait pas celui que l'on croit. "C'est moins grave de mentir pendant quinze secondes devant 577 députés que de mentir depuis un an sur l'état de la France, comme le fait François Hollande…!", aurait-il déclaré à certains de ses collaborateurs, rapporte ainsi Le Figaro.

L'astuce du jour: le raccourci clavier sur Twitter, par Dominique Bussereau

Il est des découvertes qui nous font progresser. Dominique Bussereau en a fait l'expérience mardi soir, en débusquant un mystère sur Twitter: "tout twitt (sic) commençant par: M Valls est bloqué". C'est ainsi que sans le savoir, l'ancien ministre UMP des Transports a découvert le raccourci clavier sur Twitter, cette fonction qui permet d'envoyer des messages privés en tapant "M" puis le destinataire du message. Heureusement, la solidarité des twittos a joué à plein pour éclairer Dominique Bussereau et lui expliquer le mécanisme des raccourcis.

Tout twitt commençant par:M Valls est bloqué Si quelqu'un peut m'expliquer cela m'intéresse avant toute action ultérieure Merci d'essayer .
— Dominique Bussereau (@Dbussereau) May 14, 2013

Goasguen avait autorisé la fête du PSG

Claude Goasguen a été prompt lundi à réclamer la démission du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, après les violences qui ont émaillé la fête célébrant le sacre du PSG en Ligue 1. Dans un communiqué publié lundi soir, le député-maire UMP du XVIe arrondissement de Paris estimait ainsi qu' "il était du devoir des autorités de prévoir des forces de police suffisantes pour empêcher cette manifestation absurde dans un endroit difficile comme le Trocadéro."

Pourtant, selon des documents consultés par l'AFP, la mairie du XVIe avait été consultée le 7 mai par les services de la préfecture de police de Paris (PP) sur ce rassemblement et avait alors émis un "avis favorable" pour que la fête se déroule dans son arrondissement. Claude Goasguen n'avait pas réagi à cette information mercredi matin, ni dans les médias, ni sur son blog où le dernier post est dédié à un "cours d'art oratoire" dispensé par... "l'éloquence de la muette".

Frigide Barjot fait faux-bond au Maroc

La porte-parole du collectif "La manif pour tous" a annulé mardi au tout dernier moment un déplacement prévu à Casablanca (Maroc) sur les répercussions dans le royaume de la loi française légalisant le mariage homosexuel.

Officiellement, Frigide Barjot a préféré s'abstenir car elle devait "être présente en France le 16 mai, le jour où le Conseil constitutionnel va entériner ou rejeter" la loi sur le mariage homosexuel, selon Arnaud Bouthéon, autre responsable de "La manif pour tous".

Sandrine Cochard