BFMTV

Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, fait un retour discret en politique

Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale le 12 décembre 2018

Benjamin Griveaux à l'Assemblée nationale le 12 décembre 2018 - BERTRAND GUAY / AFP

Après cinq mois d'absence imposés par le scandale de la diffusion d'une vidéo intime, Benjamin Griveaux réapparaît discrètement à l'Assemblée nationale.

Depuis son départ remarqué du gouvernement, l'ancien porte-parole Benjamin Griveaux, fait profil bas. Fauché en plein vol pendant la course à la mairie de Paris par la diffusion d'une vidéo intime, il cherche encore - 5 mois plus tard - à rester dans l'ombre. S'il s'affaire loin des caméras, Benjamin Griveaux n'a pas pour autant renoncé à la vie politique.

C'est auprès de ses collègues députés à l'Assemblée nationale qu'il refait de furtives apparitions, révèle ce dimanche Le Journal du Dimanche. Depuis le 10 juin, il mène en effet - aux côtés du député Républicain, Jean-Louis Thiériot - une mission flash sur "le rôle de l'industrie de défense dans la politique de relance".

"Il n'est pas dans la logique de préparer un retour"

Si ce retour se voulait sobre, avec des travaux placés sous le sceau du secret-défense, il a toutefois suscité quelques quolibets en raison du nom de l'étude menée par Griveaux. Comme un écho au scandale qui lui a valu sa destitution, sa nouvelle tâche à l'Assemblée nationale porte sur "l'ensemble des capacités technologiques et industrielles qui concourent à la mission de défense", aussi appelée la "base industrielle et technologique de défense"… ou BITD.

Outre ce projet parfois raillé, Benjamin Griveaux a par ailleurs repris les discussions avec ses compères macronistes. Certains parient qu'il "prépare quelque chose". "Je me demande ce qu'il vise…", livre au JDD l'un d'entre eux. Mais d'autres tiennent à désamorcer les rumeurs, comme Bruno Questel, député de l'Eure, qui affirme que ces échanges étaient "personnels. Il n'est pas dans la logique de préparer un retour".

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV