BFMTV

Toulouse: menacé d'expulsion, un réfugié gambien avale son passeport

Illustration

Illustration - -

Bubacarr, un clandestin de 34 ans, a écopé de deux mois de prison ferme pour avoir compromis son retour à la frontière en déchirant ses papiers d'identité.

Un Gambien de 34 ans a été interpellé ce week-end dans la région de Toulouse après s'être installé en France de manière irrégulière. L'homme, en attente d'un statut de réfugié politique, a fait l'objet d'une procédure de reconduite à la frontière, rapporte La Dépêche.

A l'aéroport, il s'est montré particulièrement excité et véhément contre les forces de l'ordre. Prêt à tout pour ne pas regagner son pays d'origine, il s'est mis à déchirer les pages de son passeport, où figuraient sa photo d'identité ainsi que son état civil, pour ensuite les avaler, rendant impossible son identification par l'agent de police aux frontières.

Les choses se sont ensuite envenimées quand celui-ci s'est mis à cracher et insulter les fonctionnaires de police. Au vu de la situation tendue, le commandant de bord a refusé de l'embarquer, craignant pour la sécurité des passagers du vol. Jugé en comparution immédiate, Boubacarr a été condamné à deux mois de prison ferme, selon les recommandations du procureur.

M. J.