BFMTV

Nouvelle bataille de magistrats sur l'affaire Bettencourt

BFMTV
PARIS (Reuters) - La conservation par l'avocat de l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt de documents relatifs à ses traitements médicaux a...

PARIS (Reuters) - La conservation par l'avocat de l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt de documents relatifs à ses traitements médicaux a provoqué une nouvelle bataille entre magistrats vendredi.

La présidente du tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine), Isabelle Prévost-Desprez, dit dans un courrier au procureur Philippe Courroye avoir découvert par un témoin que Me Georges Kiejman s'était fait remettre des pièces concernant les prescriptions de médicaments à la milliardaire, ainsi que les résultats d'examens.

Isabelle Prévost-Desprez ajoute, dans ce courrier daté du 11 octobre dévoilé par l'hebdomadaire Marianne, que ces faits lui semblent susceptibles de constituer le délit de "soustraction et dissimulation de preuves", a confirmé le parquet de Nanterre.

Une porte-parole de Philippe Courroye s'est toutefois déclarée "étonnée" par cette démarche et cette analyse.

"Si Mme Bettencourt a voulu remettre des documents à son avocat, rien ne l'en empêche", a-t-elle dit. "Mme Prévost-Desprez aurait pu demander à Me Kiejman communication de ces documents et elle peut même ordonner une perquisition", a fait remarquer la porte-parole du procureur.

Me Kiejman a rejeté, dans des déclarations à plusieurs médias, les soupçons d'Isabelle Prévost-Desprez, estimant qu'il était dans son rôle d'avocat.

Isabelle Prévost-Desprez conduit un supplément d'information dans le volet de l'affaire concernant un éventuel abus de faiblesse sur Liliane Bettencourt, où est poursuivi le photographe François-Marie Banier. Il a reçu au fil des ans des dons pour un milliard d'euros.

Le procureur Courroye, qui ne souhaite pas poursuivre ces faits en invoquant des motifs juridiques, conduit les enquêtes sur les autres aspects de l'affaire.

L'inimitié entre les deux magistrats de Nanterre est notoire. Me Kiejman en a pris argument publiquement pour tenter de mettre fin à l'enquête d'Isabelle Prévost-Desprez.

Thierry Lévêque, édité par Gilles Trequesser