BFMTV

La directrice d'une école et une enseignante devant la justice pour violences présumées sur des élèves

Une "petite vingtaine d'enfants" ont fait état de violences dans l'école en 2017. (Photo d'illustration)

Une "petite vingtaine d'enfants" ont fait état de violences dans l'école en 2017. (Photo d'illustration) - AFP

Plusieurs plaintes ont été déposées fin 2017 pour "violences volontaires sans incapacité sur mineurs par personne ayant autorité".

La directrice d'une école et une enseignante sont présentées à la justice ce lundi 23 avril pour des violences présumées sur des élèves dans un établissement du Rhône. Après plusieurs plaintes déposées par des parents d'élèves fin 2017, les deux femmes âgées de 36 et 25 ans avaient été placées en garde à vue avec deux autres membres du personnel de l'école. 

"Une petite vingtaine d'enfants", scolarisés dans cette école enseignant de la maternelle jusqu'au CM2, avaient signalé des violences telles que "des gifles, des fessées et des secouements", avait précisé le parquet à l'AFP en janvier dernier. 

L'école se réclame de la pédagogie Montessori, qui laisse l'enfant libre de s'exprimer, de choisir ses activités et d'apprendre par l'expérience. L'association Montessori de France avait toutefois signalé à l'AFP que l'établissement ne faisait pas partie de ses membres, même si cette adhésion n'était pas obligatoire. 

Les deux femmes, qui contestent les faits, sont poursuivies pour violences volontaires sans incapacité sur mineurs par personne ayant autorité. Dans l'attente de leur comparution ce lundi devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, elles avaient été placées sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer une profession en contact avec les mineurs.

L.A., avec AFP