BFMTV

L'hebdomadaire Valeurs actuelles condamné pour provocation à la haine envers les Roms

BFMTV

Le directeur de la publication de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, Yves de Kerdrel, a été condamné ce jeudi à 3.000 euros d'amende pour provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms et diffamation, pour un dossier intitulé "Roms l'overdose".

La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a en outre ordonné la publication, dans Valeurs actuelles et un autre journal, d'un communiqué judiciaire qui souligne le caractère "particulièrement stigmatisant" envers les Roms du dossier publié fin août 2013.

Les juges ont souligné que "la répétition et la juxtaposition de termes censés (être) descriptifs tels que 'fléau', 'overdose', 'plaie', 'invasion', tous évocateurs de maladies ou de catastrophes (...) contribuent nécessairement, par delà le supposé 'constat' à opposer la communauté visée, appréhendée sous un prisme uniquement négatif, à 'la France' ou aux 'Français'".

Yves de Kerdrel et la société Valmonde, éditrice du journal, ont aussi été condamnés à verser solidairement 2.000 euros de dommages et intérêts à la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) et un euro à l'association La voix des Roms.

A.S. avec AFP