BFMTV

Injures à l'encontre d'Alain Finkielkraut: le principal suspect interpellé

Le principal suspect qui a proféré des insultes envers Alain Finkielkraut

Le principal suspect qui a proféré des insultes envers Alain Finkielkraut - BFMTV

Samedi, en marge du quatorzième samedi de mobilisation des gilets jaunes, le philosophe a été violemment pris à partie. Le principal suspect, qu'on voit le plus sur la vidéo, a été interpellé et placé en garde à vue.

Sur la vidéo, on le voit hurler. "Tu es haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer", clame-t-il, dans un flot d'injures. Cet homme, barbe rousse et foulard autour du cou, a été interpellé hier à Mulhouse (Haut-Rhin), ville dont il est originaire.

L’homme a été placé en garde à vue mardi soir par les enquêteurs de la BRDP (Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne), dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris le 17 février du chef d'injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion. Une garde à vue qui a été prolongée ce mercredi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

Selon une information du Parisien, ce vendeur de portable âgé de 36 ans, est un converti à l'islam. Il serait connu des services de renseignement pour avoir évolué dans la mouvance radicale islamiste en 2014.

Sarah-Lou Cohen