BFMTV

Féminicide dans le Var: 170 gendarmes toujours mobilisés pour retrouver le suspect en fuite

Soupçonné d'un féminicide près de Saint-Tropez, puis d'avoir tiré sur un gendarme, un homme "armé et dangereux" traqué par quelque 200 gendarmes et forces d'élite à Gréolières, un village de montagne des Alpes-Maritimes, a été appelé lundi soir à se rendre. Depuis dimanche, les recherches sont menées dans un territoire escarpé et sauvage de plusieurs dizaines de kilomètres carrés où l'on dénombre environ 90 grottes, pour retrouver Marc Floris, un homme de 33 ans, employé jusque-là sans histoire d'une entreprise de travaux publics sur la Côte d'Azur. Il est soupçonné d'avoir tué au Plan-de-La-Tour, commune au-dessus du golfe de Saint-Tropez (Var), une femme de 32 ans avec qui il "entretenait ou avait entretenu sur une courte période de temps une relation" puis d'avoir tiré sur un gendarme qui venait l'auditionner à Gréolières dimanche, a indiqué le procureur-adjoint de Draguignan Guy Bouchet. Le suspect, qui a grandi à Gréolières, était inconnu de la justice et semble avoir "été pris d'un coup de folie meurtrier, dramatique", a indiqué le commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes Nasser Boualam.