BFMTV

Féminicide à Hayange: le procureur écarte toute défaillance des services judiciaires

Selon le procureur de la République de Metz, aucune défaillance des services judiciaires n'a été constaté dans le suivi de l'homme qui a tué son ex-compagne à Hayange lundi matin. Il affirme qu'aucun élément concernant des violences conjugales n'a été portée à la connaissance de la justice. Une plainte a pourtant été déposée en novembre 2020 pour des faits de violence verbale, harcèlement et menaces de mort. La police redirige la plaignante vers un intervenant social, et ne transmet pas l'information au parquet.