BFMTV

Conflans-Sainte-Honorine: dans ses derniers mails, Samuel Paty faisait part de son inquiétude

Une semaine avant son assassinat, Samuel Paty s'inquiétait de "rumeurs malfaisantes". Dans les derniers échanges de mail avec la principale de son collège, le professeur annonçait renoncer à ses cours sur la liberté d'expression pour les années à venir.