BFMTV

Chevaline : un proche de Saad al-Hilli explore les différentes hypothèses

-

- - -

Nos envoyés spéciaux ont recueilli le témoignage d’un ami de la famille al-Hilli, victimes de la tuerie de Chevaline. Selon lui, la plupart des pistes évoquées dans les médias sont totalement fantaisistes.

Alors que différentes hypothèses circulent pour tenter d'expliquer la tuerie du 5 septembre à Chevaline en Haute-Savoie, le témoignage du docteur Alabdi offre un nouvel éclairage.

La piste professionnelle

Concernant la piste professionnelle, avec en toile de fond la photographie aérienne qui peut prêter à tous les fantasmes, l'ami de Saad al-Hilli reste plutôt circonspect. "Je pense que Saad est quelqu'un de très prudent, il ne pourrait pas être impliqué dans quelque chose qui pourrait lui nuire, ainsi qu'à sa famille", déclare-t-il.

La piste familiale

Certes, le témoin ne réfute pas que Saad al-Hilli et son frère étaient en conflit à propos de biens immobiliers situés à l'étranger. Pour autant, il relativise immédiatement : "C'est très dérangeant pour nous. Oui, il y a un désaccord entre eux, mais ce genre de choses arrive dans toutes les familles."

La piste du cycliste

En désespoir de cause, Alabdi évoque une autre piste : "Et si c'était le cycliste français qui était visé ?" "Il vivait dans cette zone, il avait l'habitude de circuler sur ce chemin. Nous pensons qu'il était la cible et que Saad et sa famille étaient les témoins", poursuit-il.

L'homme s'est manifesté auprès des enquêteurs qui n'ont pour l'instant pas souhaité l'entendre.

Graziella Rodrigues et Antoine Bonnetier