BFMTV

"C'est d'une indignité absolue": David, partie civile au procès du 13-Novembre, réagit aux propos de Salah Abdeslam

Salah Abdeslam, qui a à plusieurs reprises perturbé le début du procès, vient de commencer à prendre la parole. "On a visé la France, la population, les civils mais on n'a rien de personnel contre ces gens-là", déclare-t-il. "On a visé la France et rien d'autre."