BFMTV

Stéphane Bern booste le tourisme en France

Stéphane Bern à l'Elysée, en décembre 2014.

Stéphane Bern à l'Elysée, en décembre 2014. - Matthieu Alexandre - AFP

Son émission, Le monument préféré des Français, qui met à merveille en valeur le patrimoine hexagonal, a des retombées positives sur le tourisme.

La France a un incroyable ambassadeur. Il s'appelle Stéphane Bern. L'animateur aux allures de dandy, spécialiste des têtes couronnées, promeut dans son émission Le monument préféré des Français sur France 2, le patrimoine hexagonal. Et ça marche.

Selon Philippe Bélaval, le président du Centre des monuments nationaux cité dans Le Monde du 6 janvier dernier, les visites du monastère royal de Brou, dans l’Ain, lauréat de l'émission Le Monument préféré des Français, en 2014 ont augmenté de 50 %.

Monument en péril

Les émissions de l'animateur ont ainsi le mérite de populariser l'art et la culture et l'influence de Stéphane Bern est réelle et mesurable en terme de fréquentation. Le phénomène se vérifie aussi au grand Beffroi d'Arras, assure Le Parisien, dans un article sur "l'effet Bern". Le monument a attiré 60% de visiteurs en plus depuis son passage à la télévision. 

Le fort Saint-Marcouf, sur l'île du Large, monument en péril, menacé par l'érosion des flots, a lui aussi bénéficié du coup de projecteur offert par l'émission de Stéphane Bern, Sauvons nos trésors, toujours sur France 2. Le nombre de visiteurs est passé d'une cinquantaine à un millier, rapporte Le Parisien. Mais les retombées ne sont pas seulement d'ordre touristique. "Cette médiatisation a aidé l'inscription prochaine de l'île au titre des Monuments historiques", explique au quotidien le président de l'association des Amis de l’île du Large Saint-Marcouf.

Le monastère royal de Brou, dans l'Ain.
Le monastère royal de Brou, dans l'Ain. © Benoît Prieur - Wikimedia - CC
M. R.