BFMTV

Léna, rêve d'étoile: Jessica Lord, la nouvelle star de Disney Channel et de l'Opéra Garnier

"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018

"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018 - Disney Channel

ENTRETIEN - Ce samedi 14 avril, Disney Channel lance sa toute nouvelle série Léna, rêve d'étoile, qui plonge le public dans un voyage dans le temps en plein coeur de l'Opéra de Paris. L'occasion de mettre en avant également un nouveau talent à suivre: la jeune comédienne et danseuse Jessica Lord.

Oubliez Violetta, Chica Vampiro ou Soy Luna, voici désormais... Léna, rêve d'étoile! Et en décrochant le rôle-titre de la nouvelle série événement de Disney Channel (diffusée pour la première fois ce samedi 14 avril à 10h45), la jeune Jessica Lord, 19 ans, pourrait bien se faire un nom.

De passage à Paris en mars dernier pour présenter la série dans l'écrin de l'Opéra Garnier (qui coproduit la fiction et a accueilli une grande partie du tournage), Jessica Lord ne cachait pas sa joie d'avoir pu participer à l'aventure de cette fiction, tournée en langue anglaise avec un casting français et international. Dans cette série ambitieuse (au budget de 12 millions d'euros), elle incarne Léna Grisky, une princesse russe qui vit à Paris en 1905 et se voit propulser accidentellement en 2018. Alors que son fiancé tente de la ramener près de lui à son époque, elle va tenter devenir Etoile au célèbre Opéra Garnier...

A l'occasion de sa venue à Paris, BFMTV.com a rencontré la jeune comédienne et danseuse anglo-canadienne, vue dans la série The Next Step, Lego Friends ou Paranormal Witness. Cette fan du Roi Lion, dont la princesse Disney préférée n'est autre que Cendrillon, s'est confiée sur cette expérience, impatiente déjà de retrouver les plateaux de tournage pour la saison 2 qui vient d'être officialisée.

Décrocher le premier rôle d'une série Disney, était-ce un vrai rêve pour vous?

Absolument! J’ai grandi avec l’univers Disney, alors me retrouver dans une série sur Disney Channel, c’est un rêve qui se réalise. D'ailleurs, j’ai encore du mal à y croire… Bien sûr, aujourd'hui, je sens la pression qui pèse sur mes épaules, il y en a beaucoup, mais je suis tellement heureuse d’être là où je suis, c’est plus important que le reste. Et puis, j'ai eu la chance unique de tourner à l'Opéra Garnier, je n'aurais jamais imaginé que cela puisse arriver un jour. Ca peut paraître un peu naïf de dire ça, mais désormais je ne peux pas dissocier ce lieu de ce rêve devenu réalité.

Qu'est-ce qui vous a le plus séduit dans cette série très ambitieuse?

Le concept du voyage dans le temps est vraiment génial et pour moi, c'est ce qui rend cette série si spéciale. Il y avait également le challenge de comédienne. Certains scènes très émouvantes, très intenses, me paraissaient très compliquées car je devais vraiment les ressentir, je ne voulais pas trahir le public. En revanche, les scènes de danse n'ont pas été difficiles, car j’adore ça. C’était fatigant, mais j’étais là où j’aime être le plus et je faisais ce que j’aime faire le plus!
"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018
"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018 © Disney Channel

Fait rare, l'Opéra a accepté que certaines scènes de la série soient tournées sur le toit du Palais Garnier. Quels souvenirs en gardez-vous? 

Je me souviens parfaitement de la première fois où je suis montée là-haut. Nous marchions sur le toit de l’Opéra et ça m'a véritablement coupé le souffle. La vue sur Paris était magnifique et j’avais du mal à réaliser que je me trouvais vraiment là. C’était très émouvant, et je ne cacherai pas qu’il y avait également quelques larmes... (rires)

Etiez-vous déjà venue à Paris avant de tourner la série?

J'étais venue à l'âge de 4 ans, quand je vivais encore en Angleterre, mais nous étions simplement allés à Disneyland avec ma famille. Je ne m’en souviens pas très bien! (rires) Là, j’ai vraiment eu l’impression de découvrir cette ville pour la première fois et d'apprendre à la connaître en y vivant. Evidemment, l’Opéra Garnier reste maintenant un de mes endroits préférés dans cette ville, car c’est là où tout a commencé pour moi, là où mon rêve s'est réalisé. J’ai même appris quelques mots en français en tournant la série pour pouvoir communiquer avec l’équipe, des expressions simples comme "Enchanté" ou "A demain!", mais je le comprends définitivement plus que je ne le parle! J’espère progresser quand on tournera la saison 2 et avoir enfin de véritables conversations!
"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018
"Léna, rêve d'étoile", avec Jessica Lord, à découvrir à partir du 14 avril 2018 © Disney Channel

Comment est née votre passion pour la danse?

C'est ma mère qui me l'a transmise. Elle prenait des cours de danse en Angleterre et comme enfant, j'avais beaucoup d’énergie, elle s’est dit que ce serait une bonne idée de m'inscrire aussi! Ca a été une révélation et c’est désormais une chose essentielle dans ma vie. J’aime m’exprimer en dansant, j’ai toujours trouvé intéressant de raconter une histoire par le mouvement. Les sentiments que j’éprouve en dansant sont indescriptibles. C’est une vraie passion pour moi, qu’importe mon état d’esprit, la danse m’a toujours permis de l’exprimer, de me révéler.

Et auriez-vous aimé vivre à l’époque de votre personnage en 1905?

Oui! J’ai découvert beaucoup de choses sur cette époque en préparant la série. La façon de vivre était évidemment différente. Il n'y avait pas la technologie d'aujourd'hui, mais je n'aurais pas été contre. Aujourd'hui, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre génération. Mais le revers, c'est que les gens ne se parlent plus vraiment dans la vraie vie. Il y a un manque de communication et parfois cela ferait du bien de ne pas être aussi souvent collé à son téléphone, de se couper de la technologie quelques temps!

"léna, rêve d'étoile" sur disney channel

Trois épisodes à la suite seront diffusés le samedi 14 avril à 10h45. Deux épisodes par semaine seront ensuite proposés le samedi à 10H45 à partir du 21 avril uniquement sur Disney Channel et en replay dès le lundi suivant.

Fabien Morin