BFMTV

Rose McGowan, l'actrice de Charmed, abandonne sa carrière pour la chanson

Rose McGowan, le 12 novembre 2011

Rose McGowan, le 12 novembre 2011 - Frazer Harrison - Getty - AFP

L'ex sorcière de la série à succès Charmed renonce au métier qu'elle a exercé durant 25 ans pour se consacrer à la musique. Elle vient de dévoiler son premier single: RM486.

Fini le temps où Rose McGowan, alias Paige Matthews dans la série Charmed, chassait les démons. L'actrice de 42 ans délaisse le métier qui l'a révélé il y a 25 ans, pour se consacrer désormais à la musique.

"Je me suis réveillée un jour et j'ai réalisé que je détestais ce métier. Que je l'avais toujours détesté! Imaginez: les scripts sont principalement écrits par des scénaristes masculins... donc depuis 15 ans, c'est presque une voix d'homme qui sort de ma bouche", confie-t-elle à Nowness.

Un clip très décalé

Pour amorcer ce changement de carrière, Rose McGowan vient de dévoiler son premier single, RM486, accompagné d'un clip pour le moins surprenant. Pas question pour la star du petit écran de se lancer dans du déjà-vu, l'ancienne comédienne s'engage dans un style électro pop et se met en scène dans un clip décalé. 

RM486 signe donc le retour de l'artiste américaine et montre les différentes facettes de sa personnalité, de l'alien albinos topless à la sorcière gothique. À croire que ses années dans la série à succès Charmed aux côtés de Marie Combs et Alyssa Milano l'ont quelque peu inspirée pour imaginer les créatures qu'elle incarne. Avec ce clip, Rose McGowan souhaite "représenter les corps d’une manière qui n’est pas sexuelle".

"J'ai sorti quelques chansons sous pseudo"

Pour réaliser son clip, elle s'est entourée du réalisateur Jonas Åkerlund (il a notamment collaboré avec Maroon 5 sur Wake Up Call, U2 sur Beautiful Day, Madonna sur Music ou encore Beyoncé sur Haunted) et de sa femme, la costumière suédoise B. Åkerlund.

Mais cette reconversion professionnelle n'est cependant pas nouvelle pour l'ex comédienne. "Ces dernières années, j'ai sorti quelques chansons sous pseudo, comme une blague que je faisais au public", a-t-elle avoué à nos confrères.