BFMTV

Rihanna: un prochain album à "l'antithèse" de ce qu'attend le public

Rihanna lors de la présentation de son nouvel album ANTI à la MAMA Gallery, Los Angeles, en octobre 2015.

Rihanna lors de la présentation de son nouvel album ANTI à la MAMA Gallery, Los Angeles, en octobre 2015. - Christopher Polk - Getty Images North America - AFP

La star de la chanson a révélé quelques indices sur son 8e opus, dont la pochette vient d'être dévoilée.

La chanteuse Rihanna a dévoilé des éléments de son prochain album, le premier en trois ans, qu'elle promet d'être à "l'antithèse" de ce qu'attend le public. 

La superstar du R&B a promis que ce nouvel opus sortirait "bientôt". Intitulé "Anti", elle a publié la couverture sur son compte Instagram. L'image, peinte par l'artiste contemporain Roy Nachum, montre Rihanna enfant, un ballon de baudruche à la main et les yeux masqués d'une couronne dorée sur fond de coloris rouge sang.

"Changer l'histoire de l'art des pochettes d'albums"

La native de La Barbade entend "changer l'histoire de l'art des pochettes d'albums" et promet de "continuer à suivre son instinct et (...) formuler l'antithèse de ce que le public attend", précise son message sur Instagram.

La chanteuse, acclamée pour son talent à tenir des notes longues et pour la richesse de sa voix, a publié environ un album par an entre 2005 et 2012. Ses chansons Diamonds, Only Girl (in the World) ou encore Rude Boy sont devenus des tubes planétaires.

Son dernier album Unapologetic s'était classé numéro 1 des ventes à sa sortie aux États-Unis. Elle a depuis publié quelques titres, dont le hit acoustique FourFiveSeconds, interprété avec le rappeur Kanye West et la légende des Beatles Paul McCartney.

"On veut le meilleur pour une personne"

Dans la même semaine, la pop star de 27 ans a accordé une interview remarquée au magazine Vanity Fair, dans laquelle elle revient sur sa relation avec Chris Brown, condamné pour l'avoir battu en 2009. La jeune femme blessée au visage avait dû annuler sa présence aux Grammy Awards cette année-là.

Rihanna explique dans le long entretien avoir longtemps espéré faire changer le rappeur. "J'étais très protectrice à son égard. Je trouvais que les gens ne le comprenaient pas", explique-t-elle. "Mais finalement, on réalise après un moment que dans ce genre de situation, on est l'ennemi", estime la chanteuse.

"On veut le meilleur pour une personne, mais si on lui rappelle ses échecs, ou si on lui rappelle les mauvais moments dans sa vie, ou même si on se dit prête à supporter certaines choses, ensuite cette personne aura une moindre estime de vous, juste parce que cette personne sait que vous ne méritez pas ce qu'elle fait", a-t-elle expliqué.

Nawal Bonnefoy avec AFP