BFMTV

Mais qui sont les Kids United ?

Kids United, ce sont avant tout cinq voix d'anges assorties de frimousses de catalogue.

Kids United, ce sont avant tout cinq voix d'anges assorties de frimousses de catalogue. - Play On

À l'occasion de la sortie de leur deuxième album, Tout le bonheur du monde, retour sur le parcours de cinq petits chanteurs dans le vent, qui ont réussi à remettre Marie Myriam et Demis Roussos au goût du jour.

Rien ne résiste aux Kids United. Leur premier album Un monde meilleur, paru en novembre 2015, a dépassé les 500.000 exemplaires vendus, un chiffre qui lui a valu d'être nommé double disque de platine. Quant au single On écrit sur les murs, improbable reprise d'un titre de Demis Roussos paru en 1989, sa vidéo cumule le chiffre record de 107 millions de vues sur YouTube. À l'occasion de la sortie de leur deuxième album, Tout le bonheur du monde, retour sur le parcours de ces cinq petites graines de stars.

Cinq petits membres, âgés de 9 à 16 ans

Kids United, ce sont avant tout cinq voix d'anges assorties de frimousses de catalogue. Depuis le départ de Carla, 16 ans, un peu plus tôt cette année, le quintet est composé de Gloria, 9 ans, Erza, 10 ans, Gabriel, 14 ans, Nilusi et Esteban, tous deux 16 ans. 

Ces enfants, originaires des quatre coins de la France ont, pour la plupart, été repérés au casting de télé-crochets populaires. Ainsi, Gloria et Carla ont, respectivement, pris part et remporté The Voice Kids, tandis que Esteban et Erza ont tous deux été aperçus sur le plateau de La France a un incroyable talent.

En 2015, à l'occasion d'une campagne de l'Unicef (le Fonds des nations unies pour l'enfance), le label Play On organise un casting géant. Parmi 150 enfants, ces six talents sont choisis, pour "l'osmose" que créent leurs différentes tessitures de voix. Kids United est né.

Des classiques, une bonne cause et beaucoup de bonne humeur

La formule de leur succès: des reprises de grands classiques de la chanson française mais aussi internationale, de Céline Dion (Destin) à Michael Jackson (Heal the World), en passant par Stromae (Papaoutai) et John Lennon (Imagine). Mais aussi quelques titres un peu plus anciens et tombés dans l'oubli, de Demis Roussos à Gold en passant par Marie Myriam. 

Leurs reprises ont en tout cas une chose en commun: leur message positif, qu'elles parlent d'amour ou de paix dans le monde. Qu'on se le dise, les "Kids" sont là pour nous redonner le sourire. Un vrai condensé de bonne humeur en des temps moroses - leur album est sorti une semaine après le 13 novembre.

Le tout, en faveur d'une bonne cause: pour chaque album des Kids United vendu, un euro est reversé à l'Unicef. Qu'on les trouve touchants ou agaçants, les cinq chanteurs auraient ainsi réussi à reverser 400.000 euros à l'association avec leur seul premier album. 

Au service de ce message positif, une communication maîtrisée. Ces enfants sont beaux, chantent juste et surtout, surtout, ils aiment ce qu'ils font. En interview comme dans leurs clips, les Kids ont la banane. "La chanson, c’est un bonheur pour moi. J’ai ressenti mes premières vibrations musicales dans le ventre de maman", confiait ainsi la Messine Gloria au Républicain Lorrain. Comme si l'industrie de la musique anticipait les critiques - instrumentalisation de la part des parents, mise en danger du bien-être de l'enfant - qui reviennent à chaque nouvel enfant star... 

Leur deuxième opus, Tout le bonheur du monde, est sorti vendredi 19 août. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, le nouveau clip du disque reprend lui aussi un titre bien vintage - l'inoubliable L'Oiseau et l'enfant, hymne pacifiste qui valût à Marie Myriam de remporter l'Eurovision en 1977. Encore une fois, une partie des bénéfices reviendra à l'agence de l'Onu, qui vient en aide aux enfants en difficulté.

À partir d'octobre prochain, ils seront également en tournée dans tous les Zénith de France. Le week-end uniquement, école oblige. 

Claire Rodineau