BFMTV

Madame Rouge-gorge: la réponse de Patrick Sébastien à Laurence Rossignol

Patrick Sébastien mercredi soir sur BFMTV

Patrick Sébastien mercredi soir sur BFMTV - BFMTV

L'artiste populaire a évoqué sa chanson Madame Rouge-gorge, une réponse à la polémique lancée en mai dernier par la secrétaire d'État à la Famille.

Invité ce mercredi soir dans News et Compagnie sur BFMTV pour évoquer son dernier album Ça va bouger, Patrick Sébastien a surtout parlé politique. "C'est un message subliminal pour les Républicains", a déclaré l'artiste en revenant sur le titre de son opus en début d'émission.

L'animateur a également parlé d'un titre présent sur l'album Ça va bouger: Madame Rouge-gorge. "C'est une réponse à la secrétaire d'État à la Famille Laurence Rossignol", a-t-il expliqué. En mai dernier, sa chanson Une petite pipe, avait provoqué une réaction indignée de la secrétaire d'Etat.

"J'ai changé le nom de l'oiseau parce que ma pipe lui est restée en travers de la gorge", a-t-il confié avant de citer quelques paroles de sa chanson: "Merci madame pour la leçon de morale / J’dirai plus pipe promis mais fantaisie buccale / D’ailleurs je donne des cours si ça t’emballe / Tu peux toujours y v’nir au moins tu sauras d’quoi tu parles". 

"Je pense qu'elle se fout de ma chanson"

Patrick Sébastien a alors avoué n'avoir eu aucune réaction de la part de Laurence Rossignol. "Je pense qu'elle s'en fout. Elle est comme beaucoup de personnalités politiques qui parlent de ce qu'ils ne savent pas parce qu'en fait elle n'avait jamais entendu la chanson", a-t-il expliqué avant de conclure :

"Je pense que ça serait mieux qu'ils (les hommes politiques, Ndlr) s'occupent d'autre chose que de ça. Il y a des choses plus importantes à faire en étant secrétaire d'État à la Famille. Moi je suis parrain de l'association Enfance et Partage, ça fait des années que je me bats pour essayer de faire que l'enfant battu et malheureux soit cause nationale. Je pense qu'elle devrait passer plus de temps à ça et si elle y arrive, je retire ma chanson, il n'y a pas de problème".

R.I