BFMTV

Le rosé de Provence des Jolie-Pitt sauvé malgré le divorce?

Brad Pitt et Angelina Jolie à l'avant-première de "Vue sur mer", en 2015.

Brad Pitt et Angelina Jolie à l'avant-première de "Vue sur mer", en 2015. - Jason Merritt - Getty Images North America - AFP

L'avenir du rosé produit dans le domaine de Miraval semble compromis en raison du divorce de Brad Pitt et Angelina Jolie. Vraiment?

C'est là qu'il s'étaient dit "oui", en 2014. Le Château de Miraval, dans le Var, connu pour avoir abrité les amours de Brad Pitt et Angelina Jolie ainsi que leur progéniture, produit également un rosé bio. Les deux stars, en pleine procédure de divorce, pourraient être contraints de se séparer du domaine, ce qui pose la question de l'avenir du rosé de Miraval.

Le breuvage, vendu 15,50 euros la bouteille et exporté dans le monde entier, pourrait pourtant survivre au divorce ultra médiatique des deux acteurs. En effet, non seulement la société fondée par les Jolie-Pitt avec la famille Perrin, propriétaire du château de Beaucastel, qui produit du côtes-du-Rhône, vient de se lancer dans la production de vin rouge (après le rosé et le blanc). Mais Marc Perrin a assuré au site spécialisé Decanter.com que Miraval n'était "pas à vendre".

Lac privé, studio d'enregistrement

Selon Marc Perrin, Brad Pitt s'est beaucoup impliqué dans ce vin, depuis sa création. Assistant aux séances de mélanges et jouant un rôle actif dans les décisions concernant les plantations et la production.

"Le cru 2016 du rosé de Miraval sortira comme prévu et il a déjà l'air très bon", a également déclaré Marc Perrin.

Les deux acteurs ont acheté cette demeure du Sud de la France en 2008 pour une somme estimée à 55 millions d'euros. La bâtisse du XVIIème siècle comporte 35 pièces. Elle est située au milieu des pins et des oliviers. Au milieu des 400 hectares de terrain se trouve un lac privé. Des douves entourent la demeure. Si les Pitt-Jolie ont gardé l'aspect extérieur de la maison, ils ont réalisé pour près de 10 millions d'euros de travaux d'amélioration à l'intérieur, agrémentant leur demeure d'une salle de gym, d'un spa, et d'une salle de cinéma.

Le domaine comporte également un studio d'enregistrement, créé par le pianiste et compositeur de jazz Jacques Loussier, propriétaire de Miraval dans les années 70 et restauré par les Jolie-Pitt. Pink Floyd y a enregistré une partie de The Wall. Le studio a également vu passer AC/DC, Indochine, Sting ou les Cranberries.

Magali Rangin