BFMTV

Ozon: "la prostitution est un fantasme pour les femmes"

Le cinéaste français François Ozon en conférence de presse à Cannes pour son film "Jeune et jolie"

Le cinéaste français François Ozon en conférence de presse à Cannes pour son film "Jeune et jolie" - -

Selon le réalisateur français François Ozon, "c'est le fantasme de beaucoup de femmes que de se prostituer". Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir les féministes, mais aussi le PS.

François Ozon a osé. Quelques jours après la projection de son film en compétition au Festival de Cannes "Jeune et jolie", qui raconte l'histoire d'une adolescente qui vend son corps de manière "expérimentale", le réalisateur français déclare au Hollywood Reporter, que la prostitution est un "fantasme pour beaucoup de femmes". Des propos qui ont suscité une levée de boucliers chez les féministes et une sénatrice socialiste. "Maladroits et mal compris", s'est défendu mercredi l'intéréssé.

"Palme d'or du connard"

Shocking. D'abord pour la journaliste américaine à qui le cinéaste a accordé l'interview. Rhonda Richford lui demande lors de l'entretien comment en est-il venu à cette conclusion sur la sexualité féminine.Et Ozon de répondre: "C'est la réalité. Vous parlez avec plein de femmes, avec des psys, tout le monde sait ça. Enfin, peut-être pas les Américains!".

Ni les Femen, d'ailleurs. Les féministes adeptes des actions provocatrices n'ont pas manqué de réagir à ces propos. Sur leur compte Twitter, elles décernent de manière anticipée au réalisateur une Palme d'or, celle du "connard 2013".

On remet la palme d'or du connard 2013 à François Ozon! Toutes nos félicitations! #bisouscoeur buff.ly/10LWJFt
— Femen France(@Femen_France) 21 mai 2013

"Palme d'or du lieu commun"

Quant à Ovidie, elle se verrait bien attribuer à François Ozon la "Palme d'or du lieu commun", tant ses déclarations révèlent aux yeux de la réalisatrice et ancienne égérie pornographique une sexualité ringarde et font plus référence à un fantasme masculin inavoué. "L’objétisation de la femme, un fantasme has been", écrit-elle sur son blog hébergé par le site Métro News.

Un point de vue partagé par la sénatrice socialiste Laurence Rossignol, l'une des quatre porte-parole du PS. Celle-ci demande via un tweet au cinéaste "d'assumer ses fantasmes".

Toutes des putes- au moins dans leur tête-. Mr Ozon, pourriez vous assumer vos propres fantasmes et éviter de nous les attribuer? Merci
— laurence rossignol (@laurossignol) 21 mai 2013

"Maladroits et mal compris"

Au vue de l'ampleur que commençait à prendre la polémique, François Ozon, s'est fendu mercredi d'un droit de réponse, également via son compte Twitter. Le réalisateur de "Potiche" a tenu à préciser ses dires, selon lui ceux-ci ont été "maladroits et mal compris" et qu'il faisait référence "aux personnages de son film, et non aux femmes en général..."Evidemment".

Propos maladroits et mal compris. Evidemment je ne voulais pas parler des femmes en général, juste des personnages de mon film.
— François Ozon (@francois_ozon) 22 mai 2013

Mélanie Godey