BFM Paris

"Un rythme de travail très intensif." Les pompiers de Paris sous pression

Après les incendies de la rue Erlanger et de la rue de Trévise en début d'année, et leurs nombreuses interventions lors des manifestations des gilets jaunes, les pompiers font face à une grande pression. Certains décident même de démissionner. 

Sur le même sujet