BFM Paris

Paris: propreté, une affaire de maires d'arrondissement?

Dans les colonnes du JDD, Colombe Brossel, adjointe en charge de la propreté de l’espace public, a reconnu l’existence d’endroits où « nous devons clairement améliorer le niveau de service ». Avant de détailler les pistes envisagées pour rectifier le tir. Principale proposition portée par l’élu : la décentralisation de la propreté, jusqu’ici compétence exclusive de la mairie centrale, aux 17 maires d’arrondissement que compte la capitale. Chacun aura à sa disposition un budget et des effectifs pour assurer le nettoyage de son secteur